ZoLyrics.com

Best of Lyrics

Search

22h45 Lyrics – Sexion D’assaut

[Maître Gims:]
22h45, tu vas t’coucher t’es sincère?
Alors qu’dehors ça s’tape et les p’tits prennent tous des d500
On trouve de l’alcool dans l’sang, des individus dans l’son
Les keufs sont devenus scred y viennent p’us par derrière mais d’en dessous
Coup d’boule, ça sent la nuit che-blan donc j’crois qu’j’vais me ché-dou
J’sais d’où j’viens, donc l’héroïne j’pense pas qu’j’l’ai ché-tou
Un cafouillage c’est fréquent, guette seulement la gueule que t’as
T’es soi-disant sincère prétend d’être vrai comme Salif Keita
J’arrête les murs de béton surtout quand j’veux pas m’pé-tron
Et plus d’une fois j’t’ai pé-sto comme les quelques portes du métro
On montre de tout, un peu comme la scène de Canal
Vêtu j’danserais comme Annan, j’bougerais seulement si y’a la dalle
Ici les keufs n’ont pas d’âme, 7.5 double 0 paname
Bande de pédés, pédales, bâtards les singes mangent pas que des bananes
T’aimes mes sons hein? Bah si t’as kiffé garde-les
J’ai gagné mais j’ai le seum, j’suis comparable à Kevin Garnett
J’mens pas, me tape pour cette patrie concrètement j’men bats
J’m’embarque dans une story comme Patrice Lumumba
Ils ont payé mais quelques fois les condés triment
J’ai des choses a raconter j’vais faire mal comme les comptes de Grimm

Matte un peu c’qui s’passe ici non y’a d’quoi dev’nir taré
Tout l’monde se tape dessus y’a personne pour séparer
Puis y’a le flow qui vient tes femmes s’accaparer
Papier, papier, une seule envie: papiers!
Passé faut m’laisser
Avant la v’nue du faux messie
Y’a cette envie d’innover, mais toujours pas de lovés
Va falloir te lever si tu veux dire “je l’ai fait” en effet

[Lefa:]
11 heures moins l’quart, qu’est-ce tu fous encore là
Les tchoy viennent juste de partir y’a eu corps-à-corps là
Tu r’penses à c’t’émission aux arguments d’Nicolas
T’attends les autre tu t’dis “vas-y soir ce, flash de col-al”
Téma, l’état nous balance toute sorte de disquettes
Ils veulent qu’on ralentisse guette, comme sur nos comptes ils discutent
Ils disent que les bavures doivent être un peu plus discrètes
Et si j’gratte, je peux retourner l’industrie du disque
Je vise que le sommet il est pas si loin qu’ça
Tu risques de souler ‘vec tes histoires de Wanksta
De l’ouest à l’est tous recherchent le leust
Les vestes, les Festina et les maillots d’Manchester
Tu sais s’taire c’est pas facile avec tout c’qui s’passe
Vas-y balance un 16 dénonce et surtout t’excuse pas
La concurrence pour nous t’as vu c’est pas un obstacle
Par contre on a constaté que dans l’rap les autres s’taclent
Oui c est la course mon pote faut pas trop se prom’ner
Il s’agit d’être le premier parce-qu’être le patron ça promet
Y’a des pros mais y’a aussi pas mal de débutants
Si t’étais parmi les meilleurs maintenant qu’on est à-l t’es plus d’dans

[Maître Gims:]
Matte un peu c’qui s’passe ici non y’a d’quoi dev’nir taré
Tout l’monde se tape dessus y’a personne pour séparer
Puis y’a le flow qui vient tes femmes s’accaparer
Papier, papier, une seule envie: papiers!
Passé faut m’laisser
Avant la v’nue du faux messie
Y’a cette envie d’innover, mais toujours pas de lovés
Va falloir te lever si tu veux dire “je l’ai fait” en effet

[Lefa:]
Y’a ceux qui coupent du shit et ceux qui coupent des têtes
Ceux qui m’disent chut me détestent parce que j’suis trop déter’
Mais l’pire c est pas la chute: c’est l’atterrissage
La té-véri s’achète pas, c’est c’que dit le sage
Pendant qu’ça brille dans les vitrines de Gap et Zara
Les tchoys tapent les arabes et les re-noi mais nique sa race
Ça reste la même ça gé-chan pas laisse tomber les manifs
Manny, faut qu’j’me réveille, l’État veut niquer ma iv

[Maître Gims:]
À force d’avoir des comptes à rendre, tu dis qu’ça srait bien qu’on t’arrange
Et pour éviter qu’on t’taro tu dis qu’tu rembourses quand t’auras
Aujourd’hui ça ressemble a hier encore une fois j’rentre à iep
Le flow c’est perso tah les loves, fuck l’esprit hip-hop
Ils nous jugent a l’appara’, mais y’a rien d’neuf à par aç
Tout c’que j’veux c’est une bonne baraque un peu comme l’autre là Moubarak
Ca baisse son froc juste parce que chaude est l’époque
Puis j’ai constaté qu’il faut qu’on chéla du lourd pour les choquer

Matte un peu c’qui s’passe ici non y’a d’quoi dev’nir taré
Tout l’monde se tape dessus y’a personne pour séparer
Puis y’a le flow qui vient tes femmes s’accaparer
Papier, papier, une seule envie: papiers!
Passé faut m’laisser
Avant la v’nue du faux messie
Y’a cette envie d’innover, mais toujours pas de lovés
Va falloir te lever si tu veux dire “je l’ai fait” en effet

ZoLyrics.com © 2020