ZoLyrics.com

Best of Lyrics

Search

Interlude Lyrics – Sexion D’assaut

[Barack Adama:]
Si la vie c’est un film moi je suis pas Morgan Freeman
Y en a même qui attendent ta mort pour prendre tes organes fuis man (belek)
Emmène-moi loin, le monde me regarde si mal
Un pincement dans l’coeur quand je vois qu’la police embarque c’t’imam (Akhi)
J’suis abonné au pantalon à poche trouées
Pour nous apprendre a faire du biff, c’est rare de voir un prof doué
J’suis bizarre si je vais a l’Élysée sans un boubou
Si tu coupe la part du gâteau moi j’te préviens j’veux un bon bout
On roule en cinquième dans une impasse
Ici c’est Sheitan City mais pour rentrer t’as b’soin d’un passe
La réussite, akhi on sait où c’est
Surement pas vers les comptes banquaires tah la C.I.C
Entre les mouches et les cafards les bancs durs dans les parcs
La hass t’emprisonne comme Betancourt chez les Farks
Plus on est pauvre plus on donne, si j’t’offre le thé consomme
Si la richesse te fait la tête, t’inquiète la pauvreté te console (akhi);
Prends pas une femme parce qu’elle a un joli crane ou de jolies fesses
Si tu veux pas te droguer au doliprane
Ici tous se fait belek va pas finir comme Pharaon
Et croit pas que dans la tombe vous serez à dix ou voir à onze
L’Afrique s’affiche comme en natation aux jeux Olympiques
En plus de se faire dépouiller le khal direct on l’implique
J’me sens primate comme un joueur de foot noir en Italie
Passe moi une feuille que j’écrive nique leurs mères en italique (Khey)
Ici la justice pue guette Chirac le clepto
Tu veux le pé-cho autant zouker dans une soirée teckto
J’ai la douleur d’un garçon, fils d’une femme détenue
Ou celle d’un gros porc au lycée toujours l’impression d’être nul
Car tous ces hommes disent on vous aime, élisez nous
Mais derrière joue les judas comme ce petit con d’Élie Semoun
Y a une odeur de sang chez les bijoutiers
Ca sent l’seum comme sur un lycéen bizuté
C’est la kermesse et l’Afrique est toujours perdante
Après les tentes, les colons avec les pierres campent
De Bertrand Delanoe a François Fillon
Ils veulent tous de la monnaie donc akhi fuyons
Nos pères pensent à renouer, avec nos racines
A relouer nos cœurs de gamins irascibles
A l’heure où il est dur d’être un Homme avec un H
Plus facile de mettre un M devant et d’s’comporter en lâche
Les sœurs au Sénégal imitent les clips et font pire
Putain je vois qu’l’ Occident suce nos sang comme des vampires

ZoLyrics.com © 2020