ZoLyrics.com

Best of Lyrics

Search

Mon Monde Lyrics – Sexion D’assaut

[Maître Gims:]
Mon monde n’est pas celui de Némo
J’peux pas te l’définir en un mot
C’est mort, le système m’endort
Pendant qu’ici ça devient l’Mordor, j’dirais même c’est gore
Et du sort c’est l’ironie
Identité erronée, puis le manque d’idée
Toujours cette sale manie
De ne jamais rendre la monnaie

[Lefa:]
C’est mon monde, c’est mon mode de vie, ça
Les gens veulent le connaître mais sont en manque de VISA
Maman m’dévisage et s’pose un tas d’questions sur moi
Le rap ça va mais la vie active là j’assure moins
Issu du 18, mes semelles ont pas mal morflé
J’avoue j’ai roupillé, mais jamais dans les bras d’Morphée
Ambiance de zoulous, ça s’agite dans l’Noctamb’
On est al’, mais on vit dans un autre monde, dans un autre temps

[Maître Gims:]
C’est mon monde, t’y es pas invité donc casse-toi mec
J’ai besoin de tout niquer, et même sur des instrus’ d’castagnettes
Ici, on voit Bruce Wayne s’changer en Batman
C’est un poil che-lou comme dans l’bouquin d’Malorie Blackman
J’suis black mon p’tit, j’vais pas t’mentir, j’rappe
Car l’respect s’est fait tout p’tit
C’est mort j’te dis pire que l’équipe à Puff Daddy
L’Etat me tartine, on tape ta team
On te l’avait pas dit, avec ou sans tél’

Mon monde n’est pas celui de Némo
J’peux pas te l’définir en un mot
C’est mort, le système m’endort
Pendant qu’ici ça devient l’Mordor, j’dirais même c’est gore
Et du sort c’est l’ironie
Identité erronée, puis le manque d’idée
Toujours cette sale manie
De ne jamais rendre la monnaie

[Adams Diallo:]
Dans mon monde, y’a rien d’immonde
Monde, il faut que je monte ma foi
Car le temps presse et les heures tournent sur ma montre
En gros, mon univers, il est simplissime
Jeune négro parisien de Pigalle à Saint-…
Les seins en plastique, c’est pas du tout d’mon goût
Ni les chiennes dehors, les chaînes en or ou sur mon cou
Dans mon monde, les miss Univers ne sont pas blondes
Les miens ne sont pas cons, le shit ne sent pas bon
Les chiffres, ce sont les courbes de ceux qui colonisent
Les gifles sont pour les bons, rêves-tu d’une peau…
Mon monde, c’est,.. demande à Columbo
Loin de la coke colombienne où on te coupe en lambeaux
Pour mes patriotes de Paris à Massy-Palaiseau
La famille, j’vous invite à graille, mais ne me laissez pas les os
On suce pas les autres, on accueille juste bien les autres
Pas des lovers comme au zouk, mais j’peux tampaxer le zoo

[Maître Gims:]
Mon monde n’est pas celui de Némo
J’peux pas te l’définir en un mot
C’est mort, le système m’endort
Pendant qu’ici ça devient l’Mordor, j’dirais même c’est gore
Et du sort c’est l’ironie
Identité erronée, puis le manque d’idée
Toujours cette sale manie
De ne jamais rendre la monnaie

[Lefa:]
Les pieds scotchés sur l’rrain-té, en tête plus qu’une seule idée
Décrocher l’jack-pot, pouvoir enfin lancer les dés
Ça se regarde de vers-tra de haut en bas, gars
Puis, ça se chiffonne pour savoir qui est le plus aud-ch en bagarre
Capuche sur la tête, y’a du grabuge dans la tess
Tout un tas de putes, de la ket et des crapules sur le té-c’
Dans les couloirs du R ou du trom, les cœurs vacillent
Si y’a les leurs’ vas-y donne un faux blaze cette fois-ci
Les tchoy bombent le torse, mettent des coups de pompe aux gosses
Et balance pas tes potes si tes histoires de popo se corsent
1.2.3., démarrez, Paname c’est Sodome et Gomorrhe
Les dép’ veulent se marier, considèrent la pudeur comme mort
Ça vend des sap au pire ça livre des d-zzap
Ceux qui ont le câble zappent et ceux qui ont des gow tapent ça
Négros, rabzas ont tous un calibre dans le sac
À force d’entendre ça, on se laisse pousser des crocs comme dans le sable

[Maître Gims:]
Mon monde n’est pas celui de Némo
J’peux pas te l’définir en un mot
C’est mort, le système m’endort
Pendant qu’ici ça devient l’Mordor, j’dirais même c’est gore
Et du sort c’est l’ironie
Identité erronée, puis le manque d’idée
Toujours cette sale manie
De ne jamais rendre la monnaie

La couleur, c’est noir ébène
Ça vient d’un tout autre univers
La couleur, c’est noir ébène
Ça vient d’un tout autre univers
La couleur, c’est noir ébène
Ça vient d’un tout autre univers
La couleur, c’est noir ébène
Ça vient d’un tout autre univers

ZoLyrics.com © 2020