ZoLyrics.com

Best of Lyrics

Search

On Fera Du Bruit Lyrics – Sexion D’assaut

[Adams Diallo:]
On f’ra du bruit, et ça jusqu’à la fin!
Car contrairement à d’autres, nous dans notre bide on a la faim
Sexion d’Ass’, nos govas ont la foi
Un check aux petites sistas et un gros doigt à la poisse
On f’ra du bruit, et ça jusqu’à la fin!
Car contrairement à d’autres, nous dans notre bide on a la faim
Sexion d’Ass’, nos govas ont la foi
Un check aux petites sistas et un gros doigt à la poisse

J’veux pas aller en taule afin de manger des pâtes au thon
C’est plutôt pathétique, j’aime pas tes types, mais surtout pas ton ton
Adam’s au mic’, c’est une story déjà finie
Et même dans le son, mon vieux, j’chanterai pas pour l’ethnie, non
Et quant aux finances, pour toi, j’veux pas fuir, non
Je quitterai pas la maison et même s’il faut que je me fiance
Et si on s’fie au son et qu’on s’confie aux gens
Rien ne garantit la vérité autant que mon si-haut
Grand mec de l’univers, personne n’est unique certes
Fermons nos gueules et fronts à terre, unis comme l’UNICEF
Adam’s au mic’, c’est un front-kick, goûte au funky
Au son qui traumatise les moeurs avec un son clean
À force que je débite: j’crée des douleurs crâniennes
Et si tu flambes, alors prends un doliprane man
Sors-moi ton katana, katana, ouais j’suis guéri
On a tenté un homicide sur moi, mais ouais j’suis guéri

On f’ra du bruit, et ça jusqu’à la fin!
Car contrairement à d’autres, nous dans notre bide on a la faim
Sexion d’Ass’, nos govas ont la foi
Un check aux petites sistas et un gros doigt à la poisse
On f’ra du bruit, et ça jusqu’à la fin!
Car contrairement à d’autres, nous dans notre bide on a la faim
Sexion d’Ass’, nos govas ont la foi
Un check aux petites sistas et un gros doigt à la poisse

[Maître Gims:]
Eh, 1-9-9-8
Le R.A.P m’a pété
Puis 2005, remporte l’agent d’la ratp
Un gars vénère au doigt sensible comme Clint Eastwood
Un soir, Paris 9ème, deviens la forêt de Sherwood
Juste 18 ans et ça prétend ouvrir des accès
G.I.M.S, garde ta puissance Robin de…
Les signalements au rectorat, un gosse qu’enchaîne les absences
Sa vie est-elle un bordel, se défonce-t-il a l’absinthe?
3ème Pro’ la promo, ça crame comme Tony Parker
Un gars qui refuse de ber-ton sera prêt à smacker le parquet
Enfants des ghettos pétés, qui refuse l’idée de céder
Les lois d’ici m’ont signé des familles et des bars E.D
J’comptr pas voter pour Bayrou, ni faire fortune au Pérou
Soulève divers plaques d’égouts, car nombreux ici se dévouent
C’est un peu comme les grands sports faut marquer l’plus de buts
Ecoute un peu ce débit renié par les fils de putes!
J’veux pas changer l’7-5 le 6-35 j’manie à peine
Election régionale, puis j’ai l’seum comme Marie Le Pen
Les doigts posés sur le bah-bah, les douilles de flashball [?]
Une foule qui te passe dessus ambiancé tah les putes de Sean Paul
Si t’as capté l’instru, j’fais ça mollo, faut pas que les gens m’graillent
Au pire ça devient la scène de Sammo Law dans “Le flic de Shangaï”
Souvent la nuit l’esprit de Belzé’ m’étrangle
Puis le lendemain j’suis p’t’être dopé comme Lance Armstrong

[Adams Diallo:]
On f’ra du bruit, et ça jusqu’à la fin!
Car contrairement à d’autres, nous dans notre bide on a la faim
Sexion d’Ass’, nos govas ont la foi
Un check aux petites sistas et un gros doigt à la poisse
On f’ra du bruit, et ça jusqu’à la fin!
Car contrairement à d’autres, nous dans notre bide on a la faim
Sexion d’Ass’, nos govas ont la foi
Un check aux petites sistas et un gros doigt à la poisse

[Maître Gims:]
Tôt ou tard ta tête j’t’éclate
J’me fais un blaze, genre Malekal
J’suis occupé par l’illégal, le stupéfiant ça ma mé-cal
Bonne action répétitive, parfois tu te dis, ces gens sont justes
C’est changer chacun, chacune, sois-en comme quelques échangistes
Un gars qui vit, un gars qui voit
Un gars qui vit qu’avec c’qu’il a
Un gars qui marche avec la foi
Ou un gars qui dit “Qu’est-c’tu fais la?”
Attentivement absorbant
Mon flow j’n’ai pas tout déballé
Milite, toi garçon, ouais juste un coupé décalé
Fatalité, MC trop carré, parfois, ça met replay
Faut mériter, car ça je dégaine que sans m’alliter
Trop souvent pété, j’vois pas qui pourra t’aider
J’me vois pas plaider, pour un soi-disant pédé
Depuis l’temps, j’me dis sûrement qu’j’ai plus sommeil, sé-po sur l’sommier
Rien que des billets vert, s ça donne toujours quelqu’un qui s’sent mieux
Trop de flics, t’as le seum
Toi t’es al, t’as pas la somme
Pas d’rée-soi, t’as pas les sapes
Ca parle du bled à Thalassa
Dépendant du libre arbitre, ni les conseils d’l’instituteur
3ème Pro, toute une story qui s’intitule la ‘sique qui tue
Enfant des quartiers fous la rue a dit arrête les pleurniches
2004 la soumission, il m’faut l’salaire d’Halle Berry
Nombreux sont les keufs qui dans les ombres et qui font très vain
Nombreux sont les tchoys qui volent la thune du musée Grévin
C’est l’quotidien qui sait qu’à la thune, pas laisser sser-par
On s’verra p’t-être un de ces quatre
J’ai l’pied posé sur l’C4
C’est lourd l’passé d’un détenu
La douche, obligé d’être nu
Le bled qui devient têtu, puis rien qu’ça parle d’ethnie

[Maître Gims:]
Ouais, ouais, ouais, c’est l’spécimen de l’espèce humaine
9ème zone, Muanamay Soljas, tiens ça

[Adams Diallo:]
On f’ra du bruit, et ça jusqu’à la fin!
Car contrairement à d’autres, nous dans notre bide on a la faim
Sexion d’Ass’, nos govas ont la foi
Un check aux petites sistas et un gros doigt à la poisse
On f’ra du bruit, et ça jusqu’à la fin!
Car contrairement à d’autres, nous dans notre bide on a la faim
Sexion d’Ass’, nos govas ont la foi
Un check aux petites sistas et un gros doigt à la poisse

ZoLyrics.com © 2020