ZoLyrics.com

Best of Lyrics

Search

Plus Rien Ne M’effraie Lyrics – Sexion D’assaut

[?:]
Elle m’a blessé, pourtant sans douleur mes plaies saigneny
Dans mon crane elle laisse une trace identique a c’que mes pieds sèment
Précisément elle évolue dans ma faune
Amer je la bois, j’ai comme du fioul dans ma fiole
Elle m’a blessé, irriter l’esprit comme de la para
Paraît qu’le barrage, ses mensonges et il parade
La vérité par un millier de larmes
Ne dis pas qu’elle est de l’homme, elle verse un millier de larmes
Elle m’a blessé parce que je l’ai regardé sans la voir
Elle parle souvent de fric, ne croit pas que le blé sans la voie
Elle déplaît, car elle n’est toujours pas bonne à dire
Elle parle pour un p’tit, mais pas pour un dickfférent
Elle m’a blessé, c’est pas qu’j’apprécie
Mais c’est une autre vision des choses que le Jack précise
Chaque plaie cible car le sang ne coule pas
Elle m’a blessé avec des mots et pas un coup de bar

[Black M:]
Elle m’a blessé, je l’ai sûrement mérité (j’avance…!)
Tête baissée face à cette putain d’vérité (avant…!)
Je l’aurais pas cru même si c’était vrai (maintenant!)
Que je sais tout plus rien ne m’effraie
Elle m’a blessé, je l’ai sûrement mérité (j’avance…!)
Tête baissée face à cette putain d’vérité (avant…!)
Je l’aurais pas cru même si c’était vrai (maintenant!)
Que je sais tout plus rien ne m’effraie

Plus rien ne m’effraie-aie, plus rien ne m’effraie-aie
Plus plus plus, plus rien ne m’effraie-aie
Plus rien ne m’effraie-aie, plus rien ne m’effraie-aie
Plus plus plus, plus rien ne m’effraie-aie

Elle m’a blessé, quand elle m’a dit que je n’étais bon qu’a rapper
Moi qui voulais faire plaisir à mon père, putain c’est raté
Elle m’a blessé, car elle sortait de la bouche d’un enfant
Nombreux sont les frères qui aimeraient être à ma place en France
Elle m’a blessé, au départ j’y croyais pas
J’étais en plein dans l’mensonge frère j’te jure, fallait me voir
Elle m’a blessé, en me montrant plus fort que moi
Moi qui voulais être sur le trône, moi qui voulais être le roi
Elle m’a blessé, quand elle m’a dit qui je suis
“Une grosse merde”, ah si seulement j’avais su
Elle m’a blessé, et j’t’assure que j’ai mal
J’me rassure, toujours a-l, rien à graille, j’ai la dalle
Elle m’a blessé, comme le dit le proverbe
Y’a qu’la vérité qui blesse, je me sens trop faible
Elle m’a blessé, putain de vérité
Le monde dans lequel je vis, est ce que j’l’ai vraiment mérité?

Elle m’a blessé, je l’ai sûrement mérité (j’avance…!)
Tête baissée face à cette putain d’vérité (avant…!)
Je l’aurais pas cru même si c’était vrai (maintenant!)
Que je sais tout plus rien ne m’effraie
Elle m’a blessé, je l’ai sûrement mérité (j’avance…!)
Tête baissée face à cette putain d’vérité (avant…!)
Je l’aurais pas cru même si c’était vrai (maintenant!)
Que je sais tout plus rien ne m’effraie

Plus rien ne m’effraie-aie, plus rien ne m’effraie-aie
Plus plus plus, plus rien ne m’effraie-aie
Plus rien ne m’effraie-aie, plus rien ne m’effraie-aie
Plus plus plus, plus rien ne m’effraie-aie

[?:]
Elle m’a blessé quand j’me suis trompé d’itinéraire
Elle dit: “Tu m’énerves” depuis qu’elle a anéanti mes rêves
Elle m’a blessé lorsque je sais plus je combats quel démon
Quel dégoût cousin, j’sors même plus de la gueule des morts
Elle m’a blessé quand j’ai vu ta mentalité à deux balles
Rater la réalité alors qu’elle était à deux pas
Elle m’a blessé comme ce jour où tu m’as planté dans le dos
J’sais plus où j’en suis, mec j’ai ma teinte plantée dans le doute
Elle m’a blessé parce que j’l’ai regardée de travers
Parce qu’elle voulait pas de moi et que moi, j’rêvais d’être aveugle
Elle m’a blessé, mais t’inquiète, j’ai l’habitude
Ma plaie saigne, mec t’inquiète, j’ai l’habitude
Elle m’a blessé, certes, c’était sûrement que c’était nécessaire
Elle fait mal, tu sais man, tu peux que laisser faire

[Black M:]
Elle m’a blessé, je l’ai sûrement mérité (j’avance…!)
Tête baissée face à cette putain d’vérité (avant…!)
Je l’aurais pas cru même si c’était vrai (maintenant!)
Que je sais tout plus rien ne m’effraie
Elle m’a blessé, je l’ai sûrement mérité (j’avance…!)
Tête baissée face à cette putain d’vérité (avant…!)
Je l’aurais pas cru même si c’était vrai (maintenant!)
Que je sais tout plus rien ne m’effraie

ZoLyrics.com © 2020